Sortir de l’hypnose collective

Qui peut affirmer aujourd’hui qu’il est le maître de ses propres pensées ?

Vous êtes-vous déjà posés cette simple question ?

Et pourtant combien de fois avez eu envie de les contrôler, voire même de vouloir contrôler la pensée des autres ! ….
Si je vous dis de ne pas penser à cet instant ….. êtes-vous en mesure de le faire ?
Vous en êtes sûr ?
Les études réalisées à cet effet, nous donnent une indication, avec une moyenne de
60.000 pensées par jour ! incroyable non, soit environ une pensée par seconde.
Alors …. N’imaginez pas la magnifique plage de sable fin, n’imaginez pas cette plage de sable fin, n’entendez pas le bruit des vagues qui claquent sur cette magnifique plage ensoleillée, qui vient de passer dans votre esprit …
Sans même que vous en ayez eu le choix, car je vous ai pourtant demandé de NE PAS IMAGINER, vous avez pourtant vu cette magnifique plage de sable fin et entendu les vagues.
Ou si je vous dis ….. libéréeee … délivréeee …. à quoi pensez vous ?
Attention elle va tourner en boucle maintenant dans votre esprit …. n’est ce pas ? Pourtant ce ne sont que des mots !
ou si je vous dis ; parce que vous le valez bien, ou on en a une énorme envie ? ou encore What else ….
Oui c’est vrai, je viens de jouer avec votre esprit, et vous venez de reprendre conscience à cet instant ….
Parce que vous ne savez pas d’où, pourquoi et comment, telle ou telle pensée vous vient et vous reste à l’esprit, pouvant tourner en boucle dans certains cas … tout est inconscient, automatique, gravé, ancré ….
Ai-je éveillé votre inconscient ou votre conscient à cet instant ?
Pensez-vous avoir votre libre arbitre dans ces conditions, l’ai-je remis en question en vous posant toutes ces questions ?
Si tu n’es pas maître de ce que tu penses, qui penses-tu être ?
Un prénom ou un nom ? Des mots ? Une émotion ? un sentiment ? une énergie ? une intention ? What else … ?
Voilà pourquoi, si vous êtes ici à ce moment précis, c’est que vous avez envie de vous découvrir, de découvrir ce qui vous guide et ce qui vous fait prendre vos décisions, ce qui mène toute votre vie ….
Votre présence à lire ce texte est peut-être une synchronicité qui sait !
Reprenez conscience en vous, et retrouvez l’Air Pur dans votre esprit.
Partagez – likez – Commentez – merci à vous par avance, et à très bientôt pour un voyage intérieur.

Du moi vers le soi, et du soi vers le moi

C’est la recherche et la conscientisation du soi qui met fin à la recherche de la spiritualité.

Lorsque nous nous « réveillons », nous devenons et nous nous transformons en chercheur de vérité.
Mais qu’est ce que c’est la vérité ?
La vérité de nos croyances qui nous gardent séparées de notre être et qui créent un personnage ?! … Ce personnage hypnotisé par ses propres blessures inconscientes et par tous les conditionnements extérieurs ?!
Et on plonge alors dans une quête de recherche spirituelle, on s’aventure sur de nombreux chemins pour rechercher cette « vérité ».
Quand j’évoque la spiritualité je ne parle pas de religion.
Guidé par un ressenti et un besoin profond inexplicable d’une connexion à notre conscience, notre esprit, notre âme, dieu, la source, la lumière ect …. dont on arrive pas vraiment à définir ce que c’est.
Quand on « recherche » on découvre, mais quand on cherche …. on trouve, et ça fait une grosse différence sur le résultat.
Mais les 2 semblent être un passage nécessaire à son évolution personnelle.
Nous pouvons nous égarer, nous perdre dans cette « recherche », avec un risque de confusion entre vérité et réalité.
« Découvrir » la réalité, c’est intégrer la notion même de la dualité, et la dualité est l’opposée même de la vérité.
la réalité est à l’extérieur, la vérité se « trouve » à l’intérieur de nous,  et l’intégration de l’une, mène vers l’autre.
Durant cette recherche on entend souvent des conseils du type, ton ego est trop fort … lâche ton ego …. Tu es trop dans le mental, tu te poses trop de questions, lâche-prise … etc … mais qu’est ce que ça veut dire ?! Qu’est ce que c’est l’ego ?! c’est quoi lâcher-prise ?!

Certains seraient donc peut-être programmés à se poser des questions et d’autres non ! si on écoute ces remarques, on vivrait mieux sans se poser de question ? Et lâcher prise signifierait, abandonne tes recherches, tes questionnements !
Mais heureusement que je l’ai, heureusement que j’ai des questionnements et un raisonnement, un ego, pour aller chercher en moi … car sans lui je serai encore un robot, un esclave de moi-même et de ce qui m’entoure, restant inconscient dans ses programmations.
Ne pas confondre par ailleurs ego et égoïsme ou égocentrisme. Car on trouve aussi cela dans la « spiritualité ».
Surtout quand on observe que la spiritualité est un business à part entière ou chacun y pose sa reformulation pour souvent redire la même chose.
Y a qu’a voir le nombre de courants différents sur l’hypnose et la méditation qui sont proposés.
Le principe même de la dualité. Je dénonce un système et en même temps je l’alimente.
Mais ce ne sont que des mots pour dire la même chose, des CONCEPTS pour se démarquer dans une jungle et qui ne font que rajouter de la confusion …
La compétition qui amène la compétition, certains juste pour pouvoir manger à la fin du mois, d’autres pour le pouvoir, d’autres pour l’argent et le confort, la reconnaissance, pour aider, que sais-je … etc … chacun selon ses motivations personnelles.
Durant cette recherche si l’on intègre pas la notion de détachement, on peut même y attraper le syndrome de l’incompétence acquise. Et il est impératif de sortir de toute forme de comparaison.
On entend aussi parler d’ancrage, mais s’ancrer à quoi ?
Ancrer sur du sable fin un bateau qui coule ! Ou s’ancrer sur du sable mouvant et couler …
Il y a probablement une sémantique à revoir sur ce plan la, on devrait plutôt évoquer la notion de centrage, d’équilibre, d’alignement avec le soi, car la dualité est elle, bien une réalité sur ce plan.
J’ai donc choisi d’utiliser mon « encre » pour vous transmettre ces quelques mots.
Reprenez conscience en vous si ce n’est pas déjà fait, et à bientôt pour un voyage intérieur.

Publicités

Et si l’on commençait à discuter avec la partie cachée de l’iceberg, notre inconscient ?

Emile Coué, célèbre psychologue français et pharmacien, qui est un initiateur de l’autosuggestion positive, nous transmettait quelque chose de très important en nous disant:

S’il y a conflit entre votre volonté et votre imaginaire, c’est toujours votre imaginaire qui l’emporte. Si les deux sont d’accord alors cela ne s’additionne pas mais cela se multiplie.
Autrement dit ; si votre conscient (votre volonté) et votre inconscient (votre imaginaire), ne sont pas d’accord, c’est toujours votre inconscient qui exécute.
Quand on veut, on peut ! … est sans doute une phrase qu’il semble falloir corriger de son vocabulaire.
Par : « si l’on veut, on commence par imaginer ce que l’on veut » – La visualisation

Pour corroborer sa citation nous pourrions rajouter, que toute création humaine est née d’une pensée.
Ce qui sous-entend la même chose. Sans imagination rien ne naît dans le concret.
Commençons donc peut-être par apprivoiser et maîtriser le langage de notre conscience.

Car il semble bel et bien cohabiter plusieurs langages, bien distincts entre celui entendu par le conscient et celui entendu par notre inconscient. Et je ne tiens compte que du langage verbal dans ce que j’évoque en l’espèce à ce stade.

Partagez – likez – Commentez – Gratitude, reprenez conscience en vous si ce n’est pas déjà fait et à très bientôt pour un voyage intérieur.

J’ai résolu la quadrature du cercle grâce à l’hypnose et la numérologie ….

Vidéo vers le lien correspondant : https://youtu.be/5oHBYggDJlI

Au sens propre comme au sens figuré.

3 Vidéos à voir et revoir entièrement si l’on veut y percevoir les différentes clés et messages.

Un autre regard sur soi et sur ce qui nous entoure.

Faites des liens, étonnants, formidables, enrichissants avec la pratique de l’hypnose et de la numérologie et changez votre regard sur vous et tout ce qui vous entoure.

Une ouverture vers un nouveau champ ou chant de conscience.

Découvrez toutes les facettes de cette démarche qui mène à la sérénité profonde. Car tout devient plus clair.

likez, partagez, abonnez vous à la chaîne, et surtout reprenez conscience en vous si ce n’est pas déjà fait. A bientôt pour un voyage intérieur.

Pourquoi j’ai passé ma vie, à chercher vers l’extérieur !

J’ai longtemps pensé que j’arriverai à me comprendre en comprenant les autres, en cherchant à comprendre le fonctionnement des autres ….

Jusqu’à ce que je prenne véritablement conscience que les réponses étaient avant tout à l’intérieur de moi et qu’il s’agissait surtout de me comprendre, pour mieux vivre et toucher enfin au bien être intérieur.

La paix et la sérénité.

Après 40 ans, et multiples événements loin d’être toujours facilement acceptables pour un ego, un important questionnement du coup, s’impose de lui même.

Je me suis donc mis en quête de comprendre le fonctionnement de cette pensée, à chercher ce qui pouvait faire tourner en boucle, certaines pensées qui bloquent tout, qui empêchent de progresser sereinement comme on le souhaiterait.

De ce postulat, une question plutôt simple en ressort, mais encore faut il se la poser au plus profond de soi :

Mais comment fonctionne ma pensée ?

Pour tenter d’apporter une réponse à cette question, je me suis tourné et intéressé, à tout ce qui touche de près ou de loin au développement personnel, au coaching mental, à la psychologie en règle générale, à la PNL, aux neurosciences, à l’hypnose, au spirituel, voire la mythologie …. vous l’avez compris l’univers est vaste et incroyablement passionnant, encore faut-il ne pas s’y égarer.

Car quand on passe cette porte …. c’est un puit sans fin, mais en même temps bienfaisant pour véritablement intégrer ce que la notion de dualité signifie réellement.

Une belle confrontation avec soi et ce qui nous entoure, en découle. C’est déstabilisant et déroutant à un moment. Et le détachement devient nécessaire et s’intègre progressivement, avec le discernement.

L’humain est un paradoxe à lui tout seul.

Je suis tout d’abord tombé, par synchronicité, car pour ma part il n’y a aucun hasard et la numérologie aussi est clairement là pour nous apporter des enseignements, sur un article sur l’hypnose conversationnelle qui a attiré mon attention, sur la force du langage.

Je me suis donc intéressé à tout ce qui touche de près ou de loin à l’hypnose, j’ai écumé tout le net, épluché des livres, assisté à multiples conférences, jusqu’à me former dans ce domaine et pratiquer ensuite.

J’ai dans un premier temps été déconcerté de voir avec quelle facilité il était possible d’amener une personne en état d’hypnose ou autrement appelé état modifié de conscience.

Bien évidemment avec l’appropriation et la compréhension de la technique cela va s’en dire. Mais par suite je me suis surtout rendu compte du message encore plus puissant qu’il y avait derrière.

J’avais eu l’occasion de voir un spectacle de MESSMER le fascinateur, célèbre hypnotiseur de spectacle, il y a quelques années, ou j’ai bien ri à l’époque par l’humour présenté, mais je n’avais pas prêté plus que cela, une vraie attention, aux messages qu’il nous adresse finalement dernière.

Je me souviens même avoir assisté dans un bar, lorsque j’avais une vingtaine d’années, à un petit spectacle déjà, d’hypnose, en pensant et me disant à l’époque, c’est du cinéma, c’est truqué … bref, peut-être, peut-être pas me direz-vous sur ce moment, toujours est-il qu’avec ce que je sais aujourd’hui, mon ouverture d’esprit est devenue beaucoup plus large.

Moralité : Changez votre point de vue, il peut changer votre regard sur vous et votre vie.

Car il y a un message derrière cette mécanique mentale puissante qui n’a rien de magique ni de mystique et qui pourtant est longtemps restée cachée, réservée à des initiés que sais-je, peut-être un secret que l’on a voulu garder, mais dont l’ère informatique et du partage à grande échelle, finalement aura eu raison, car tout vient à la portée de tout le monde aujourd’hui à celui qui se prend le temps de bien rechercher ce qu’il souhaite trouver.

Mais attention encore une fois à ne pas se perdre dans les méandres de l’information et de la désinformation.

Car il s’agit bien d’une technique construite qui repose sur quelques points clés particulièrement simples, que je n’évoquerai pas dans cet article.

Notre cerveau est tout à la fois complexe et en même temps d’une simplicité déconcertante.

Quand l’on étudie les secrets de l’hypnose, l’on comprend tout le sens de ce que je viens d’écrire et l’on prend surtout conscience de la force des mots et de la communication au sens large du terme, mais surtout de la force de l’intention.

Car ma plus grande découverte, ce n’est pas tant l’hypnose en tant que telle, même si cela en est une évidemment, mais tout le langage et les techniques associés à cette discipline qui est un véritable art psychologique et qui m’a complètement ouvert l’esprit.

Et je ne pouvais pas rester sans partager cela aux personnes qui souhaitent se découvrir, car c’est un fabuleux outil de compréhension et d’ouverture.

J’ai pourtant de par mes différents métiers beaucoup étudié la communication, car j’ai croisé des milliers de gens durant toute ma carrière et dans ma vie personnelle, mais la pratique de l’hypnose apporte un autre regard sur soi.

Et surtout nous fait découvrir ce qui se cache au fond de nous. Et nous fait réaliser cette forme de robotisation dont nous n’avons même plus conscience à un moment.

J’entends parfois des personnes dire, faut faire attention avec l’hypnose, on peut faire du mal, patati patata …. Peut-être, peut-être pas oui tout est possible … Ou voudrait-on essayer de faire peur pour en garder l’exclusivité, revendiquant je ne sais quelle légitimité, ou pour d’autres motifs en lien avec la notion de pouvoir ?! Attention faudrait pas être trop réveillé pour certains….

Ou peut-être est-ce la peur même qui fait penser et dire cela. Bah oui, ouh la la on ne sait jamais ce que je pourrais trouver au fond de moi et puis je pourrais aller mieux, surtout pas ! (humour quoi que ….)

Ou je ne veux pas me faire manipuler …. Ah parce que tu es certain que tu ne l’es pas ?

Car quand on va plus loin dans l’analyse, tout est déjà hypnose. Une sorte de jeu de manipulations permanentes quotidiennes et dont justement il convient de prendre véritablement conscience pour sortir du triangle. Et on se manipule tout seul finalement.

Je donne aussi un autre angle de vue et réponds également, ne faudrait-il pas faire attention à nos mots et nos intentions tout court, tous les jours déjà, en observant sa pensée !

La réponse aux maux commence peut-être par-là simplement ?

Des mots mal utilisés, issus de pensées, sans compter tous les supports et techniques manipulatoires quotidiennes, la télévision, médias, les publicités, qui peuvent devenir harcelantes, voire même les panneaux de la circulation dans leurs symboliques profondes etc …, tous ces conditionnements extérieurs qui peuvent conduire de nombreuses personnes en traitement psy, en psychanalyse, passant de médicaments en médicaments, aux antidépresseurs, ou autres produits chimiques divers, Burn out, phobies, anxiété, stress, angoisse, …. , oui car tout ceci est déjà de l’hypnose ou what else …

Alors victime bourreau ou sauveur ? … tout un autre sujet justement très riche le fameux triangle de karpman.

Et tous ces mots sont d’autant plus facilement absorbés lorsque nous sommes enfants, qu’ils nous conduisent tout droit à des blessures qui deviendront par suite inconscientes, et qu’il s’agit de chercher à comprendre, détricoter, s’il l’on souhaite pouvoir avancer, car à un moment ces blessures, peuvent véritablement nous bloquer, voire provoquer toutes sortes de problèmes corporels ou psychologiques, en lien avec toutes nos pensées, des émotions mal gérées, et tout cela provoqués juste par ces tous petits mots, qu’on trouve dans un dictionnaire.

Alors voilà peut-être ou veut nous conduire l’hypnose, une révélation sur notre système de langage et de pensées, un questionnement sur nos modes éducatifs et de communication. Malheureusement un système de langage qui ne nous est pas enseigné et qu’il nous faut découvrir et aller chercher, et travailler soi-même en rectifiant ses schémas internes.

Et cela se transmet de générations en générations

Mieux vaut tard que jamais, me direz-vous ! Ceci dit si on nous l’enseignait enfant, nous ferions un grand pas en avant dans nos vies et nos rapports à l’autre. Nous éviterions peut-être bien des déboires par suite.

Partagez – likez – Commentez – merci à vous par avance, reprenez conscience en vous si ce n’est pas déjà fait et à très bientôt pour un voyage intérieur.

Pourquoi reprendre la maîtrise sur ses pensées ?

Qu’est-ce qui ne fonctionne pas correctement dans mon esprit pour que je me retrouve toujours dans la même situation ?

La réponse est à l’intérieur de vous, c’est la première des conscientisations à avoir pour commencer à retrouver le chemin de la sérénité, et elle est fondamentale.

« Tout ce qui ne remonte pas en conscience, revient sous forme de destin » C.G.JUNG

Se comprendre pour interagir positivement, se recentrer, s’aligner, trouver son chemin de vie.

L’Effet Miroir

Le regard que nous avons au travers de l’autre est notre propre projection, Il ne s’agit pas d’une personne qui a les mêmes défauts que soi, mais d’une personne qui va nous permettre de faire ressortir nos propres blessures, comme un révélateur.

On parle de miroir.

Lorsque nous observons un comportement qui nous gêne, cela veut dire que ce comportement joue le rôle d’un révélateur de quelque chose qui est à travailler en notre for intérieur.

Et lorsque ce dysfonctionnement intérieur aura été répertorié, travaillé et accepté, et si cette personne qui a joué ce support a toujours le même comportement, cela ne nous gênera plus.

Elle ne remplira donc plus ce rôle de « miroir » ou de « révélateur » de notre ou de nos blessures, puisque nous les aurons travaillées.